top of page
Rechercher

Le savoir écouter

Le savoir écouter est une qualité qui se raréfie. En effet, la présence pleine et sincère à l'autre, l'écoute inconditionnelle et le non-jugement, sont, ensemble un exercice réellement difficile à réaliser pour la plupart d'entre nous.


C'est la raison pour laquelle la majorité des patients consultent. Ils ont besoin urgent d'un espace de parole libre et libérateur. Tout aussi urgemment, ils ont besoin de se sentir totalement accueillis, quelque puissent être leur discours, leurs pensées ou leurs questionnements. Certains prennent même des précautions avant de se livrer "Vous allez certainement me dire que..."

Mais non, je ne leur dis jamais ce que d'autres leur disent. Parce que d'autres les ont écoutés, mais mal écoutés, et ont rebondi sur leurs mots sans jamais les avoir compris.

Avez-vous remarqué comme certaines conversations sont épuisantes?

Si vous observez ces situations, untel dit quelque chose de lui et un autre repart en parlant de lui sur le même sujet, un troisième fait la même chose et personne n'a réellement pris le temps de comprendre ce que le premier essayait d'exprimer. Si le premier avait été écouté alors, on lui aurait posé des questions, on lui aurait demandé de développer, et les "moi-je" n'auraient pas fusé de toutes parts sans laisser le premier sur sa faim d'avoir pu partager son sentiment, son expérience ou son vécu.

Une belle conversation consiste justement à "con-verser" c'est à dire verser, ensemble, grâce aux mots, dans une direction. Ou encore "com-prendre" ensemble une nouvelle chose et s'ouvrir mutuellement à des perspectives nouvelles.

Quand des couples se présentent pour des divergences d'opinions, je leur fais souvent un petit dessin tout simple d'un 6 que je mets en face de l'un, et je demande ce qu'ils voient, alors l'un bien sûr voit le 6 et l'autre le 9 et pourtant c'est le même dessin. Je les invite à aller chacun de l'autre côté pour tenter d'adopter momentanément le point de vue de l'autre.

Cette gymnastique de l'esprit nous amène à développer une belle qualité en nous : Il s'agit de l'empathie. Car ce simple exercice nous permet de nous relier les uns aux autres, intimement, profondément et surtout, elle nous permet de nous enrichir de points de vues auxquels nous n'aurions jamais eu accès sans l'histoire que l'autre nous conte!

La prochaine fois que l'on vous raconte quelque chose, tendez bien l'oreille et tentez d'accueillir pour voir si vous avez quelque chose à apprendre de cet alter-ego avec lequel vous entrez en communication.




33 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page